fallingthroughlove12.jpgfallingthroughlove12.jpgfallingthroughlove12.jpgfallingthroughlove12.jpgfallingthroughlove12.jpg 

Miss est une grande optimiste. Meetic, il y avait sûrement quelque chose à en tirer. Si, si, je t’assure qu’elle disait… Pis elle est super têtue aussi (donc oui Miss tu vas y arriver en ce moment, tu vas tout déchirer tu vas voir nanmého ! Bon c’était le petit message perso du jour). Elle cherche l’homme de ses rêves et elle va le trouver sur meetic ou ailleurs mais quand même sur meetic, c’est pratique parce qu’y a pas besoin de sortir du canap’ ;) . Miss sait ce qu’elle veut, enfin elle croit. Elle veut plus de crétin des alpages (également nommé des enfoirés affectifs par les adeptes de Bridget Jones), qui ne jurent que par les loups et qui ont des cavernes pour s’y enfermer pendant des semaines (si, si Miss elle a connu un amoureux comme ça). Elle veut un mec bien, honnête, en qui elle peut avoir totally absolute confiance. Nan, on a pas dit un mec ennuyeux comme la pluie. Juste une « relation » normale, pas la lune à priori.

Miss continue à traquer les GMB (gentils meetic boys, NDLR pour ceux qui suivent pas) sur la mythique toile…

Et là Miss tombe ENFIN sur un spécimen bien sous tous rapport . Pas de passé lourd, une séparation digérée (semble-t-il), disponible, et patati, et patata… Conversations virtuelles, ok. Sms gentils, ok. Photos, ok. Tout ça c’est fait.

Miss se lance donc pour LA rencontre. Aïe, GMB habite un chouïa trop loin pour le simple ciné-soirée-apéro qui laisse libre la porte de sortie au cas-z-où, Miss soit obligé de conclure au bout d’une heure par sa phrase fétiche (mise au point après plusieurs heures de pianotage intensif) à savoir « Ton profil ne correspond pas à ce que je recherche, bonne chance à toi ». Lapidaire peut être mais efficace. Faut pas renoncer pour quelques kilomètres.

Donc Miss prend un risque, l’invitation chez elle pour le « ouikend ». Oui là je suis bien d’accord avec vous, Miss est folle pafois, enfin elle est toujours sage et des fois, elle va disjoncter complet. Mais comme sur ce coup là, elle ne me l’a dit qu’après, je n’ai pas eu le loisir de l’engueuler copieusement par téléphone.

Le monsieur débarque avec un maousse bouquet de fleurs et marque direct 10 points auprès de Miss (ok, c’est un brin facile mais ça marche à tous les coups, comme chacun sait). D’ailleurs j’en profite pour signaler à la maman de Miss que contrairement aux dires de votre fille chérie, c’est pas moi qui lui ai fait livrer un bouquet à 100 euros juste pour le plaisir. Franchement la Miss t’aurait pu trouver plus crédible comme mensonge pour ta maman quand même ;) . Bref tout ceci commence très très bien, qu’elle se dit Miss.

La suite du week end est magnifique. GMB est charmant, drôle, prévenant, sait faire (ben oui, ils ont pas fait que jouer au scrabble non plus). Miss exulte. Enfin pas tant que ça, elle reste méfiante et prudente quand même hein mais elle exulte aussi un peu.

Fin de la fin de semaine. GMB repart, à grands renforts de « j’t'appelle » (ils disent tous ça, tous, c’est comme de dire aurevoir, c’est devenu vide de sens).

Vous allez me dire, où c’est que ça cloche ?

Ben là justement. GMB  a disparu. Plus aucune nouvelle, pas même un demi texto, pas un coup de fil, pas un mail, pas un pigeon voyageur. Rien, rien, rien… depuis le printemps dernier. Dévoré par les loups ? Séquestré par des hommes en bleu ? Enfermé par des hommes en blanc ?

Et après vous me direz que les Hommes ne sont pas des lâches ? Yep, ben y’en a qui manquent quand même un chouïa de savoir vivre ? Non ?

Miss elle est bonne joueuse : elle a classé l’affaire. Zou, au suivant ! Car oui il y eut un suivant…