La théorie de la diversification dans Betty a ses vapeurs : humeurs et sauts d'humeur unhb0r5i

Betty est celibataire. Enfin pas exactement, pas du tout même mais c’est complique et en fait Betty pourrait être célibataire. Betty parle d’elle à la troisème personne aujourd’hui parce que nous sommes le 1er jour de l’année. Et Betty fait ce qu’elle veut après tout.

Betty a passé le 31 avec Miss Mythic et comme il se doit, elles ont parlé des hommes, de ceux qu’elles ont (y’en a peu), de ceux qu’elles auraient pu avoir(Si ! Elles auraient pu mais elles n’ont juste pas voulu…), de ceux qu’elles ont eu (et qu’elles n’ont plus), de ceux qu’elles n’auront jamais…

Et surtout, elles ont disserté sur la difficulté à trouver un homme qui soit tout à la fois grand (oui Miss Mythic, elle est géante), beau (enfin acceptable suffirait), cultivé (un livre ne sert pas uniquement à caler les armoires bancales), célibataire (ni marié, ni fiancé, ni plus ou moins en couple-notion floue par excellence-ni avec une blondasse cachée dans l’hôtel du coin), attentionné (genre qui offre des cadeaux minimum pour Noël et l’anniversaire* – à-ce-propos-Mathieu-je suis-DESOLE-1000-fois), riche (la maison ne fait pas hôtel restaurant).

Autant de critères rendent les chances de trouver l’âme soeur prôches de -12. 

Lire la suite »