La théorie de la diversification dans Betty a ses vapeurs : humeurs et sauts d'humeur unhb0r5i

Betty est celibataire. Enfin pas exactement, pas du tout même mais c’est complique et en fait Betty pourrait être célibataire. Betty parle d’elle à la troisème personne aujourd’hui parce que nous sommes le 1er jour de l’année. Et Betty fait ce qu’elle veut après tout.

Betty a passé le 31 avec Miss Mythic et comme il se doit, elles ont parlé des hommes, de ceux qu’elles ont (y’en a peu), de ceux qu’elles auraient pu avoir(Si ! Elles auraient pu mais elles n’ont juste pas voulu…), de ceux qu’elles ont eu (et qu’elles n’ont plus), de ceux qu’elles n’auront jamais…

Et surtout, elles ont disserté sur la difficulté à trouver un homme qui soit tout à la fois grand (oui Miss Mythic, elle est géante), beau (enfin acceptable suffirait), cultivé (un livre ne sert pas uniquement à caler les armoires bancales), célibataire (ni marié, ni fiancé, ni plus ou moins en couple-notion floue par excellence-ni avec une blondasse cachée dans l’hôtel du coin), attentionné (genre qui offre des cadeaux minimum pour Noël et l’anniversaire* – à-ce-propos-Mathieu-je suis-DESOLE-1000-fois), riche (la maison ne fait pas hôtel restaurant).

Autant de critères rendent les chances de trouver l’âme soeur prôches de -12. 

DONC il fallait faire quelque chose. Est-ce le vin d’Alsace, est-ce les merveilleux petits plats préparés par leurs mimines** (nan pas par Picard…ok sauf le dessert !) ? Dans leurs esprits embrumés, l’illumination se fit. IL FALLAIT DIVERSIFIER !

L’idée est la suivante : puisqu’aucun homme ne peut remplir autant de critère, que certains de ces critères sont éliminatoires (BUZZ : votre profil ne correspond pas à celui que je recherche, merci d’avoir joué et bonne continuation), que les hommes questionnés sur le sujet sont unanimes-les femmes sont exigeantes, beaucoup trop exigantes-il est donc indispensable de prendre plusieurs hommes :

Homme n°1 : Cultivé (peut être moche)

Sert pour les sorties aux restos, les longues discussions, les cinés etc…

Profil idéal : le bon copain, l’ex qui est resté un bon copain (à condition que tout le reste soit très très clair, cela va de soi)

Homme n°2 : Riche (peut être con)

Sert pour les cadeaux essentiellement.

Profil idéal : penser à choisir un homme au physique acceptable car possibilité de passer à l’horizontal occasionnellement ou alors opter pour un amoureux transi (le hic, il pourrait se lasser d’être régukièrement éconduit…)

Homme n°3 : Amant extraordinaire (peut être fauché)

Sert essentiellement pour le sexe.

Profil idéal : un homme marié qui ne pose pas de problème et qui ne pose pas de question car n’a pas envie qu’on lui en pose.

L’organisation se devaitd’être précise afin qu’aucun de ces hommes ne s’offusquent de cette situation. Pour cela, il semblait indispensable de poser en préalable que l’on détestait les surprises et que téléphoner etait obligatoire avant de passer. Tout manquement à cette clause entrainerait de fait le remplacement du candidat sus-visé….

 Cette diversification permettait en outre d’éviter le lavage des chaussettes sales, et le partage de la salle de bain.

Après 2 verres, Betty et Miss Mythic, fières de leur théorie était certaine d’avoir trouvé THE solution.

Après 3 verres, elles réalisèrent que les plus difficiles à trouver étaient les numéros 2 et 3. Elles trouvaient des 3 mais uniquement pour des contrats intérimaires, quant aux 2, ils se faisaient rares…crise oblige !

Après 4 verres, elles entrechoquèrent leurs verres pour se souhaiter une bonne année, et euh…beaucoup d’amour avec un homme, grand, beau, cultivé, célibataire et attentionné… !

 * oui je sais, j’y tiens beaucoup !

** précisons que Betty et Miss Mythic ont également profité de cette dernière journée de l’année pour inventer le concept de « cuisine instinctive » et que le résultat fut ma foi, des plus mangeables !